M.C. Beaton – Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale (T1)

« La fierté n’est pas l’apanage des classes supérieures, vous savez. »

Couverture du premier tome Agatha Raisin

Agatha Raisin est une femme d’affaires londonienne qui prend sa retraite et va s’installer dans les Cotswolds… ce qui lui paraît vite ennuyeux au possible. Pour obliger les voisins à s’intéresser à elle, elle décide de participer au concours de quiches de son village. Les habitants sont bien obligés de lui prêter un minimum d’attention quand l’homme qui est jury du concours s’effondre, raide mort, après avoir mangé sa quiche. Alors, Agatha, tu voulais une vie calme ?

J’ai découvert cette saga sur Instagram avant de la voir au Furet du Nord de Lille et de me laisser tenter par le premier tome. Les couvertures sont toutes plus travaillées les unes que les autres, et je dois dire que ça m’a beaucoup attirée dans l’achat de ce livre. En tout cas, ça change beaucoup des couvertures françaises habituelles ! J’ai également trouvé que le parallèle entre l’auteure Agatha Christie et le personnage principal était bien trouvé : le personnage lit des livres de l’auteure et sa vie va ressembler à un roman policier. Autant dire que c’était un livre pour moi !

On apprend très vite à connaître Agatha Raisin qui a eu une vie assez remplie, toujours dynamique et avec un caractère bien trempé. Même si elle est à la retraite, on comprend dès les premières pages du livre qu’elle veut rester active et ne pas se laisser moisir à la campagne. Quand l’affaire éclate, même si elle n’est pas coupable et qu’elle n’appréciait pas le mort, elle se lance à fond dans l’enquête pour découvrir le meurtrier.

L’affaire est très drôle en soi, car Agatha ne sait pas cuisiner. Elle mange des plats préparés à tous les repas et pour sa participation au concours de quiches, elle triche en allant chercher une quiche chez un traiteur londonien qu’elle connaît bien. Du coup, quand c’est sa quiche qui est accusée du meurtre du jury et que la police s’empare de l’affaire, elle doit bien avouer à la police qu’elle n’est qu’une petite tricheuse. On a l’impression après que le village lui en veut davantage pour son mensonge que pour avoir potentiellement essayé de tuer un habitant du village.

On s’attache très vite aux personnages principaux, notamment Agatha, mais aussi à l’inspecteur de police qui va devenir un bon ami de la jeune retraitée. Par contre, il y a des personnages qui sont présentés de manière à ce qu’on les déteste franchement, comme l’épouse du mort qui, pour le coup, est horripilante. La façon de présenter les personnages de façon manichéenne m’a un peu surprise, mais étant donné que l’on suit Agatha, on peut penser que, vu le personnage, il n’y a pas de demi-mesure acceptable dans sa vie, y compris pour les jugements qu’elle se fait des autres.

L’objectif d’un premier tome d’une longue saga est souvent de nous faire découvrir le personnage et le décor dans lequel va se passer tout le reste de l’histoire. Je dirais que c’est un succès car on s’attache à Agatha et que l’on a envie de faire un petit bout de chemin avec elle ainsi que de la suivre dans d’autres aventures.


Un commentaire sur « M.C. Beaton – Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale (T1) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s