George Sand, La Petite Fadette

« Crois ce que je t’ai toujours dit, Landry, que le jour où l’on saura que tu m’aimes sera le commencement de nos peines. »

George Sand, La Petite Fadette

Landry et Sylvain naissent dans la famille Barbeau. Les deux garçons sont jumeaux et, malgré les conseils d’une vieille femme qui s’y connaît, les parents les laissent continuellement ensemble faire les mêmes choses, s’habiller pareil… Un jour, le père Barbeau décide, pour des raisons financières, d’aller faire travailler Landry chez un voisin et de garder Sylvain (dit « Sylvinet ») chez eux. Les jumeaux se retrouvent donc séparés. Tandis que Landry fait l’expérience de la vraie vie, Sylvinet reste chez lui avec ses parents et développe peu à peu une vraie jalousie envers Landry qui change petit à petit.

Je découvre la suite !

Jules Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours

Couverture du Tour du monde en 80 jours

Phileas Fogg, gentleman britannique, est réglé comme une horloge. Tous les jours, il mange à la même heure, il va au club à la même heure, il se couche à la même heure. Le contraire de la vie trépidante.
Un jour, avec ses amis du Reform-club, il fait un pari fou : celui de faire le tour du monde en 80 jours. Il part donc faire le tour du globe, avec son tout nouveau domestique Passepartout.

La suite

F. Scott Fitzgerald – Gatsby

« Ni le feu ni la glace ne sauraient atteindre en intensité ce qu’enferme un homme dans les illusions de son cœur. »

Couverture de Gatsby
F. Scott Fitzgerald, Gatsby

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du livre Gatsby de Francis Scott Fitzgerald. C’est un classique de la littérature que j’avais découvert uniquement sous forme d’extraits pendant mes cours de licence et que j’ai eu envie de découvrir en intégralité.

Tout le monde connaît Gatsby. Ou plutôt : tout le monde connaît les fêtes organisées par Gatsby. Des fêtes majestueuses, somptueuses, qui durent toute la nuit et qui réunissent tout le beau monde de New York.

Lire la suite de « F. Scott Fitzgerald – Gatsby »

Jane Austen – Raison et sentiments

« Quoi ? parce qu’on a eu le malheur d’être trompé dans un premier attachement, on aurait encore celui de ne plus pouvoir s’attacher à personne ? Et parce qu’un cœur sincère et sensible a été déchiré, rien ne guérira sa blessure, et il doit rester isolé toute la vie ? Non, non, cela ne peut être, non, je ne puis le croire. […] Un second attachement n’aura peut-être pas la vivacité du premier, mais il n’en aura ni la promptitude ni l’illusion ; et l’on cherchera à bien connaître la personne avant de s’y attacher ; on n’aime que ce qu’on estime, et alors on peut aimer toujours. »

Couverture de Raison et sentiments
Jane Austen – Raison et sentiments

Les deux premières sœurs Dashwood, Elinor et Marianne, sont très opposées. Tandis qu’Elinor fait preuve de raison et maîtrise très bien ses sentiments et sa contenance en toute circonstance, Marianne est plus exaltée et ne comprend pas pourquoi il faudrait qu’elle cache ce qu’elle ressent. Les deux sœurs commencent à faire leur éducation en même temps, et ça ne va pas être de tout repos.

Lire la suite de « Jane Austen – Raison et sentiments »

Jane Austen – Emma

Couverture d'Emma
Jane Austen – Emma

Jane Austen, on va pas se mentir, c’est l’une des romancières les plus connues d’Angleterre pour ses histoires sur la société de son temps. Ses romans de mœurs aux personnages un peu caricaturaux et son regard sur la société du XVIIIe en ont conquis plus d’un et l’ont élevée au rang d’auteure classique, au même titre que les sœurs Brontë.

J’avais lu le « spin-off » de Emma publié par les éditions Milady, intitulé Le Journal de Mr Knightley. J’avais adoré ma lecture et, du coup, j’étais curieuse de lire la véritable histoire, du point de vue, comme le nom l’indique, d’Emma.

Emma, c’est une jeune fille d’une famille aisée qui vit à Highbury, dans une maison qui s’appelle Hartfield. Au début du roman, on apprend que la « nounou » d’Emma, miss Taylor, vient de se marier à Mr Weston. Désœuvrée sans la femme qu’elle connaissait depuis si longtemps, Emma fait la rencontre de Harriet, jeune fille dont les origines sont assez obscures, dont elle va s’occuper de faire son éducation sociétale et pour qui elle va fomenter des plans de mariage… qui ne vont pas toujours aller dans le sens qu’elle souhaitait. Lire la suite de « Jane Austen – Emma »