M.C. Beaton, Agatha Raisin enquête : Remède de cheval (T2)

« Ce qu’il y a de charmant dans les rêves, c’est qu’on peut en écrire les dialogues. »

Couverture de Agatha Raisin enquête : Remède de cheval

Toujours habitante de Carsely, Agatha Raisin revient de vacances et est assez dépitée : aucune trace de James Lacey aux Bahamas… Peu de temps après son retour, un nouveau vétérinaire plutôt dans ses goûts vient s’installer dans son village et, en prime, il semble s’intéresser à elle. Quand on le retrouve mort dans un box à cheval, une aiguille contenant un médicament pour cheval dans le bras, Agatha ne peut s’empêcher d’y voir un meurtre… et de mener l’enquête !

Ma lecture du premier tome m’a donné envie de retrouver le personnage d’Agatha et de tous les habitants de Carsely qui sont, il faut le dire, plutôt attachants. Quand j’ai vu le deuxième tome en librairie, je n’ai pas pu résister bien longtemps !

Dans ce tome, nous faisons davantage connaissance avec James Lacey, le beau voisin d’Agatha qu’elle fait tout pour séduire… en vain, visiblement. James est un militaire à la retraite qui souhaite écrire un livre sur l’histoire d’une révolution espagnole. Peu inspiré, il prend l’excuse de la mort du vétérinaire pour mener l’enquête avec Agatha, pour le plus grand plaisir de cette dernière. Nous découvrons donc un personnage drôle et nous voyons quelques moments du livre à travers ses yeux, comme les moments où notre enquêtrice n’est absolument pas subtile.

Nous comprenons également davantage l’organisation du village que nous avions découvert avec le premier tome. Les mêmes personnages et les mêmes lieux reviennent, ce qui fait qu’on en vient à se sentir un peu chez soi à Carsely. Je dis ça au bout du 2e tome, je vous laisse imaginer ce que ce sera au bout du 10e ! L’auteur sait créer une atmosphère de convivialité à travers même les personnages et c’est plutôt sympa comme ambiance.

L’écriture est toujours aussi fluide et facile à lire. L’histoire en elle-même est peu commune (comme l’était celle du premier tome), mais c’est aussi cet aspect qui rend le tout drôle. Certaines situations où Agatha et James sont ensembles (comme le moment du bouton sur le nez) m’ont carrément fait éclater de rire car l’écriture se prête très bien à la visualisation des scènes.

J’ai hâte de retourner dans le petit village de Carsely pour retrouver Agatha, James, Bill… et une nouvelle enquête !

5 commentaires sur « M.C. Beaton, Agatha Raisin enquête : Remède de cheval (T2) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s