Éric-Emmanuel Schmitt, La Part de l’autre

« L’être humain au premier jour est un monstre sans conscience car sans conscience d’autrui. Nous avons tous commencé par être des tyrans. C’est la vie, en nous contredisant, qui nous a domestiqués. »

8 octobre 1908 : Adolf Hitler est recalé des Beaux-Arts de Vienne. Après cette annonce, Hitler essaie de vivre du mieux possible à Vienne, en traînant dans les gares pour porter les valises des voyageurs contre de la monnaie, en peignant… jusqu’au jour où il rentre en politique et là, je vous laisse replonger dans vos cours d’Histoire.

Et si…

8 octobre 1908 : Adolf H, admis à l’École des Beaux-Arts ! Ça y est, son travail a payé, il va enfin étudier la peinture et évoluer dans la vie d’artiste dont il a toujours rêvé ! Il entre à l’académie, fait des expériences, se fait des amis… un étudiant parmi les autres en somme !

Découvre la nouvelle histoire du monde

Jodi Taylor, Les Chroniques de St Mary : Un Monde après l’autre (T1)

« Selon la loi de l’emmerdement maximal, tout ce qui peut mal se passer se passera mal. »

Madeleine Maxwell, jeune historienne, est contactée par un ancien prof qui lui propose de rejoindre St Mary, un institut de recherche historique. Au cours d’un entretien avec le big boss, « Max » va comprendre que le rêve de tout historien digne de ce nom lui est proposé : remonter le temps et assister aux événements pour vérifier certaines choses, faire des mesures… et plus si affinités.

Ah OUAAAAIS ?

Robert Silverberg, Roma Aeterna

« Rome n’est que grandeur : elle excelle en tout, même dans la laideur. »

Et si l’Empire Romain n’avait jamais disparu ? Si les empereurs étaient toujours présents et que la République n’était qu’une vague hypothèse sur laquelle presque personne ne parierait un sou ?
Le christianisme ? Totalement inconnu. Les Juifs ? Ils n’ont jamais réussi à quitter l’Égypte. Un prophète d’Arabie se fait assassiner avant d’avoir eu le temps de fonder l’Islam… L’Empire règne encore sur l’Europe et les dieux de la mythologie sont encore vénérés (mais bon, plus personne n’y croit vraiment).

Lire la suite de « Robert Silverberg, Roma Aeterna »

Charlène Noël, Les Prisonniers de l’espace (T1)

« On dit que la liberté a un prix. Pour moi, c’est plutôt une question d’espace… »

Charlène Noël, Les Prisonniers de l'espace (T1)

Nous sommes en 2060. La surpopulation a transformé la vie sur Terre et les dirigeants politiques ont pris une décision radicale : rassembler tous les pauvres dans deux immenses tours situées aux pôles. Une fois par mois, les riches, qui continuent à vivre normalement, les ravitaillent en nourriture et leur laisse, gracieusement, tous leurs objets détériorés ou dont ils n’ont plus l’utilité.
Samuel vit dans l’une de ses tours, accompagné de ses parents et de deux de ses amis. Embarqué dans une drôle d’affaire à cause de son père, il va aller de révélation en révélation…

lire la suite

Christina Dalcher, Vox

« “C’est pas ta faute”, répond Lorenzo.
Mais ça l’est. […] Ça l’est depuis deux décennies, depuis la première fois que je n’ai pas voté, depuis les je ne sais combien de fois où j’ai dit à Jackie que j’étais trop occupée pour participer à une de ses manifestations, coller des affiches, ou appeler mon député. »

Christina Dalcher, Vox

Les États-Unis ont encore une fois pété les plombs : pour faire taire les femmes une bonne fois pour toutes, ils leur ont installé un compte-mots au poignet, un peu comme un bracelet. Elles ont la possibilité de dire 100 mots par jour ; au-delà, une décharge électrique leur est envoyée. Effrayant, non ?
Jean McClellan, neurolinguiste au chômage forcé, se voit proposer un travail de la plus haute importance : guérir le frère du président des États-Unis.

Ah ouais ? Et elle va travailler comment avec 100 mots par jour ?

Dmitry Glukhovsky, Metro 2033

« Vous me prenez pour un imbécile ? Mais les véritables imbéciles, c’est vous, vos pères, vos mères et vos enfants ! N’était-ce pas une dangereuse folie que d’essayer de façonner la terre et de soumettre la nature à votre volonté pour l’exploiter jusqu’au trognon ? Et ensuite, par haine de vous-même et de vos semblables, d’essayer d’en finir avec elle pour de bon ? Où étiez-vous quand le monde tombait en morceaux ? »

Couverture de Metro 2033

La surface de la Terre, en 2033, est inhabitable : entre les radiations et les monstres mutants, l’humanité a été obligée de se réfugier dans les couloirs du métro moscovite. Seulement voilà : des mutants, appelés les Noirs, rendent fous les survivants et les tuent. Un jeune homme, Artyom, va entreprendre une mission à travers les dangereux couloirs du métro pour tenter de sauver la vie souterraine qui s’est développée.

Découvrir la suite.

Lauren Oliver, Delirium (T3)

« Mais peut-être que le bonheur n’est pas dans le choix. Peut-être qu’il est dans la fiction, dans les histoires qu’on se raconte, dans cette capacité à se convaincre que la route sur laquelle on atterrit est celle que l’on voulait emprunter depuis le début. »
Couverture du troisième tome de Delirium de Lauren Oliver

Cette chronique fait référence au troisième tome de la saga Delirium de Lauren Oliver. Si tu ne veux pas te faire spoiler, je t’invite à aller voir ma chronique sur le premier ou le deuxième tome. Si tu as lu cette saga en entier (ou si tu t’en fous de te faire spoiler, il faut de tout pour faire un monde), continues ta lecture ! 🙂

Le tome 3, c’est par là !