M.C. Beaton, Agatha Raisin enquête : Coiffeur pour dames (T8)

« L’hiver est désagréable à la campagne. En ville, on n’y fait même pas attention. »

M.C. Beaton, Agatha Raisin enquête : Coiffeur pour dames (T8)

Ce n’est pas une nouveauté : quand James Lacey n’est pas là, Agatha est un peu relâchée. Elle prend rendez-vous chez un coiffeur exceptionnel, Mr John, recommandé par la femme du pasteur, Mrs Bloxby. Lors du premier rendez-vous, Agatha est subjuguée par ce qu’il arrive à faire de sa coiffure. Elle en parle autour d’elle et se rend compte que le coiffeur n’a pas si bonne presse qu’elle le pensait…

Quand Agatha parle de Mr John aux femmes de Carsely, elles sont plusieurs à dire qu’elles ont déjà eu un ou plusieurs rendez-vous chez lui, mais que jamais, ô grand jamais, on ne les retrouveraient dans ce salon. La faute à Mr John lui-même, selon les dires de ces anciennes clientes. Alors que le coiffeur a fait grande impression sur Agatha, notre enquêtrice préférée décide de mener l’enquête… et découvre que le pro des ciseaux n’est pas aussi adulé par ces clientes que ce qu’elle pensait.

Comme d’habitude, le personnage sur lequel notre attention est portée meurt subitement. Cette fois, il est victime d’empoisonnement. Agatha voit ça comme une raison de poursuivre son enquête pour aider la police mais surtout pour assouvir sa curiosité. Elle peut compter sur l’aide de Charles, baronnet rencontré sur l’une de ses enquêtes et qui n’a manifestement pas que l’histoire du coiffeur en tête… Au moins, ça permet à Agatha d’oublier un peu sa potentielle histoire avec James !

L’histoire de ce tome m’a beaucoup plu, par contre le fait qu’en peu de temps Agatha prenne trente six mille rendez-vous juste pour se faire coiffer et continuer son enquête décrédibilise un peu le tout. Sans blague, on dirait qu’elle y va un jour sur deux ! Je veux bien qu’elle veuille se sentir belle et mener son enquête, mais il y a une limite. Par contre, ce que j’ai beaucoup aimé, c’est de pouvoir continuer à connaître sir Charles. J’aime de plus en plus ce personnage et dans ce tome, vu qu’il est aux côtés d’Agatha, on en apprend beaucoup plus sur lui (et en plus James n’étant pas là, c’est double ration de Charles !).

Pendant ma lecture du tome précédent, je m’étais rendue compte que les histoires ont toujours le même schéma : rencontre avec le personnage, oh il est louche, mort, enquête avec plein de suspects, découverte de la vérité. Je ne dis pas que ce n’est pas le cas dans ce tome, mais avec un peu de recul, je me suis rendue compte que je continuais à lire cette saga, non pas en premier lieu pour les enquêtes, mais pour l’histoire d’Agatha. Ses amourettes avec James ou Charles me font bien rire, et j’aime bien son état d’esprit. D’une manière générale, je pense que ce sont des livres à lire quand on n’a pas trop envie de se prendre la tête ou qu’on a envie d’une lecture assez légère pour se changer les idées. Aussi, je pense ne jamais lire deux histoires à la suite, car, comme je vous disais, le schéma est un peu tout le temps le même, et je me lasserais assez vite.

Un Agatha Raisin de temps en temps, et surtout à cette période de l’année, c’est parfait !

2 commentaires sur « M.C. Beaton, Agatha Raisin enquête : Coiffeur pour dames (T8) »

  1. J’en suis au douzième tome et malheureusement, le schéma reste toujours le même… Je suis d’accord avec toi, on lit davantage ces histoires pour Agatha Raisin que pour les enquêtes policières qui sont parfois tirées par les cheveux et trop évidentes. J’espace aussi mes lectures et pour le moment, je ne m’en lasse pas. Belles lectures à venir !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s