Jane Austen – Emma

Couverture d'Emma
Jane Austen – Emma

Jane Austen, on va pas se mentir, c’est l’une des romancières les plus connues d’Angleterre pour ses histoires sur la société de son temps. Ses romans de mœurs aux personnages un peu caricaturaux et son regard sur la société du XVIIIe en ont conquis plus d’un et l’ont élevée au rang d’auteure classique, au même titre que les sœurs Brontë.

J’avais lu le « spin-off » de Emma publié par les éditions Milady, intitulé Le Journal de Mr Knightley. J’avais adoré ma lecture et, du coup, j’étais curieuse de lire la véritable histoire, du point de vue, comme le nom l’indique, d’Emma.

Emma, c’est une jeune fille d’une famille aisée qui vit à Highbury, dans une maison qui s’appelle Hartfield. Au début du roman, on apprend que la « nounou » d’Emma, miss Taylor, vient de se marier à Mr Weston. Désœuvrée sans la femme qu’elle connaissait depuis si longtemps, Emma fait la rencontre de Harriet, jeune fille dont les origines sont assez obscures, dont elle va s’occuper de faire son éducation sociétale et pour qui elle va fomenter des plans de mariage… qui ne vont pas toujours aller dans le sens qu’elle souhaitait.

J’ai lu Orgueils et préjugés trois ou quatre fois et je savais que l’écriture et que l’histoire de ce roman allait me plaire. De plus, je suis assez attirée par tout ce qui touche à l’histoire anglaise, et plus particulièrement avec le côté bourgeois/aristocrate : ce livre était donc très très susceptible de me plaire.

Au début de ma lecture, j’ai eu un peu de mal avec le personnage d’Emma qui apparaît très sûre et satisfaite d’elle-même et de sa vie, n’hésitant pas à dénigrer des personnes qu’elle connaît depuis toujours. Elle s’oppose assez souvent à Mr Knightley, ami de la famille et beau-frère de sa sœur, Isabella, et refuse souvent de revenir sur ses opinions, qu’elle ait tort ou raison. De plus, elle adore ranger les personnages dans des cases, au détriment, quelques fois, de leur propre bonheur. Je l’avoue, je l’ai prise pour une petite peste une bonne partie du roman ! Au fil de la lecture, ce sentiment s’est un peu estompé mais n’est jamais réellement parti.

Je connaissais déjà l’histoire par ma lecture du spin-off des éditions Milady, ça m’a donc permis de me concentrer sur les détails. Les indices qui laissent présager la suite sont assez bien mis en scène. Je trouve cependant qu’ils sont assez (trop ?) nombreux et on peut facilement deviner le fond des différentes intrigues qui jalonnent le roman (notamment au début du roman). L’écriture de Jane Austen s’adapte bien avec l’univers dans lequel elle place son roman, une façon de tourner les phrases et les dialogues en adéquation avec le milieu qu’elle décrit. Elle est assez fluide, facile à comprendre, même s’il faut être attentif pour tout comprendre. Par contre, il y a des passages où les longueurs du texte se font sentir et où on ne sait pas trop à quoi vont aboutir certains détails qui nous sont donnés (et qui n’aboutissent pas tous, d’ailleurs).

Petit point édition, je vous déconseille fortement de lire ce texte aux éditions Archipoche (rééditions faites pour le bi-centenaire de la mort de Jane Austen). J’ai été assez déçue de la relecture faite par la maison d’édition. De multiples problèmes typographiques sont à relever : je ne parle pas seulement d’un oubli de virgule, mais bien d’oublis fréquents de points, de majuscule de début de phrase, de problèmes plus détaillé d’harmonisation typographique au sein de la même phrase, etc. Même sans être relecteur, tout le monde peut repérer plusieurs oublis de points.

Enfin, l’histoire m’a vraiment donné envie de découvrir d’autres livres de Jane Austen – et c’est tant mieux, parce que j’ai reçu Raison et sentiments aux éditions Archipoche (j’espère que ça ira mieux) à Noël !

note_emma

3 commentaires sur « Jane Austen – Emma »

  1. Je n’ai pour le moment lu de Jane Austen qu’Orgueil et préjugés et Persuasion que j’ai beaucoup aimé et je compte bien lire d’autres de ses romans. J’adore sa plume comme beaucoup, la manière dont elle dépeint la société anglaise du XIXème siècle. Emma me fait bien envie.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s