Rick Yancey – La Mer infinie (T2)

Couverture de la Mer infinie
Rick Yancey – La Mer infinie

Ce livre est le deuxième tome de la saga La 5e vague.
Ma chronique pour le premier tome ? C’est ici !

Après la destruction de Camp Haven, le groupe de personnages du premier tome se retrouve dans un vieil hôtel désaffecté, rempli de rats et de cadavres victimes des vagues précédentes. Un personnage manque à l’appel, et pour Cassie, l’hypothèse qu’il ne revienne pas est tout simplement inconcevable. Je veux bien sûr parler d’Evan Walker, l’« Autre » presque humain qui a sauvé Cassie d’une mort certaine. Pour les autres personnages, Evan est mort dans l’explosion de Camp Haven. Cependant, ce n’est pas la partie principale de ce deuxième tome.

Ce deuxième tome me laisse assez mitigée. Le premier tome était construit de manière à suivre tous les personnages séparément. Étant donné que, dans le deuxième tome, les personnages principaux sont en groupe, nous perdons un peu ce côté décousu qui me plaisait assez (même s’il y a trois histoires parallèles au début). Nous avions également, dans le premier tome, beaucoup de rappels (de la part de Cassie notamment) du fait qu’il ne fallait faire confiance à personne, qu’il ne fallait pas rester trop longtemps au même endroit, qu’il fallait toujours rester en mouvement… Et là, au début du roman, nous apprenons que ça fait déjà un certain temps que le groupe est dans l’hôtel et la seule personne qui va agir pour changer de lieu, c’est Ringer. Un peu contradictoire donc !

Comme évoqué précédemment, ce n’est pas la plus grande partie de l’histoire. La majorité du livre est consacrée à Ringer qui, partie en éclaireuse pour trouver un endroit plus sûr, va se faire capturer par les Autres. Elle va se faire accueillir par le fameux Vosch, le commandant en chef qui dirigeait Camp Haven. Je ne vous spoilerai pas l’histoire, mais on en apprend beaucoup sur les Autres et le discours que tient Vosch m’a destabilisée et m’a presque mis du côté des Autres (j’ai dit presque !). L’auteur a donc parfaitement réussi à faire prendre conscience de problèmes de notre société et donc, dans ce sens-là, le côté dystopique est parfaitement rendu.

Ringer n’est pas forcément mon personnage préféré de la saga et je n’ai pas réussi à m’attacher davantage à elle cette fois-ci, du coup, petit bémol pour moi sur ce point-là. Surtout que, encore une fois, on avait dit ne faire confiance à personne et elle n’a aucune espèce de doute sur les personnages qui vont l’aider, alors qu’elle était la première à faire des reproches à Cassie sur le fait de faire confiance à Evan. Cependant, l’histoire autour de Ringer promet une belle suite pour la saga et je pense qu’elle va davantage nous faire prendre conscience que rien n’est blanc ou noir dans la vie en général.

note_merinfinie

2 commentaires sur « Rick Yancey – La Mer infinie (T2) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s